fbpx
Logo procurement logistic Enterprise
Logo procurement logistic Enterprise
LES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET LE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES

Les dernières décennies ont vu les avancées technologiques s’inviter et s’imposer dans la quasi-totalité de l’activité humaine. Ces technologies ont tellement modifié les pratiques professionnelles - et pas que - qu’il serait naïf d’en minimiser l’impact.

Dans les procédures de dédouanement par exemple, la modernisation des étapes simplifie de plus en plus le processus et permet d’anticiper un certain nombre de chose. Alors concrètement, de quoi s’agit-il ? Voici quelques-uns des apports de la technologie en dédouanement:

1. Automatisation des procédures

L’informatisation des procédures douanières a permis d'automatiser et d’accélérer de nombreuses étapes du processus. Par exemple, l'utilisation de systèmes informatisés et de logiciels spécialisés facilite la saisie et le traitement des données, réduisant ainsi la nécessité de tâches manuelles fastidieuses. L’on peut dès lors observer une nette amélioration dans la rapidité du traitement des déclarations en douane avec une incidence sur les délais de dédouanement qui sont de plus en courts. Dans ces systèmes automatisés, les déclarants ont la possibilité de soumettre leurs déclarations en ligne, ce qui simplifie le processus et réduit les erreurs.

2. Dématérialisation des documents

Les nouvelles technologies ont permis la dématérialisation des documents liés au dédouanement des marchandises. Les factures, les titres de transport et d'autres documents peuvent être numérisés et soumis électroniquement, ce qui réduit la paperasserie et facilite le traitement des documents. Cela favorise un partage de données rapide et sécurisé entre les différents maillons de la chaîne à savoir les douanes, les exportateurs, les importateurs et toute autre partie prenante. Une interconnectivité qui facilite non seulement la communication, mais aussi la coordination et la transparence des activités liées au dédouanement des marchandises.

3. Suivi des marchandises en temps réel

Le système du tracking des marchandises s’est avéré révolutionnaire pour le commerce international. Les technologies de suivi telles que les systèmes de géolocalisation (GPS) et l'Internet des objets (IdO) permettent de suivre les marchandises en temps réel tout au long de leur parcours, de l’expédition à la destination finale. Cela offre une visibilité accrue sur l'emplacement et l'état des marchandises, facilite la gestion des risques et la détection des problèmes potentiels, aide à prévenir la fraude et à assurer le respect des réglementations douanières. A ce sujet, l'intelligence artificielle (IA) est de plus en plus utilisée dans les systèmes douaniers.

4. Analyse des données

Les nouvelles technologies permettent de collecter et d'analyser de grandes quantités de données liées au dédouanement des marchandises. L'analyse de ces données peut fournir des informations précieuses sur les tendances, les modèles et les risques potentiels, ce qui permet aux autorités douanières d'optimiser leurs processus et de prendre des décisions éclairées. Dans la même lignée, les nouvelles technologies ont permis le développement de systèmes de gestion des risques plus sophistiqués. Les douanes peuvent utiliser des algorithmes et des modèles statistiques pour évaluer les risques associés aux marchandises et cibler les inspections de manière plus efficace.

5. Authentification et sécurité

Les avancées technologiques ont également permis le développement de techniques d'authentification et de sécurité plus avancées dans le processus de dédouanement. L'utilisation de la biométrie, des codes-barres et des puces électroniques par exemple aide à vérifier l'identité des personnes et l'authenticité des documents, renforçant ainsi la sécurité globale du processus. Les technologies telles que les scanners et les systèmes de contrôle des conteneurs améliorent la sécurité en permettant une meilleure détection des marchandises illicites ou dangereuses.

En résumé, les nouvelles technologies ont considérablement changé la face du commerce international en général et celle du dédouanement des marchandises en particulier. L’automatisation des procédures a œuvré à faciliter l'échange de données, à suivre les marchandises en temps réel, à favoriser l'analyse des données et à renforcer la sécurité. Ces avancées ont conduit à des processus plus efficaces, plus rapides et plus fiables, bénéficiant tant aux autorités douanières qu'aux importateurs et exportateurs.

Les nouvelles technologies jouent donc un rôle crucial dans l'optimisation et la modernisation des processus de dédouanement des marchandises, en permettant une plus grande efficacité, transparence, sécurité et réduction des coûts et des délais pour toutes les parties impliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *